Quelle différence entre posturologie et posturOdontie?

 

Si l’individu tient debout dans l’espace, s’il se situe par rapport à son environnement et s’il s’équilibre dans le mouvement, c’est grâce à son système postural.

 

Il est commun de penser que l’oreille interne est un des éléments fondamentaux de ce système mais la réalité clinique montre le contraire. De nombreux travaux scientifiques réalisés ces dernières années le confirment : le système postural possède différentes entrées ou “capteurs” et c'est leur dérèglement qui engendre les troubles posturaux.

 

Pour la majorité des posturologues 2 de ces entrées dominent : le pied et l’œil, ce sont à la fois des extérocepteurs (exocapteurs) et des propriocepteurs (endocapteurs).

  • Si, sur le plan fonctionnel, l’oreille interne, fortement enchâssée dans le crâne, se dérègle peu, il n’en est pas de même pour le pied et l’œil.

  • Un léger défaut de convergence oculaire, ou une asymétrie des pieds peuvent provoquer un déséquilibre des chaînes musculaires posturales.

 

Ce trouble statique pourra être analysé cliniquement au niveau des ceintures scapulaire (épaule) et pelvienne (bassin)ou objectivé par une étude stabilométrique. Il concerne les trois directions de l’espace et il provoquera des sollicitations anormales sur tout le système locomoteur.

 

 

Dans mon approche de posturOdontiste j’ai mis en avant l’étude et le traitement d’un capteur que nombreux posturologues laissent de côté : les dents. Ou plus exactement la mauvaise position de la mâchoire inférieure dûe aux dents.

 

Le but de la posturologie moderne que je pratique, c'est à dire la posturOdontie, est donc de:

  1. corréler les symptômes et le déséquilibre postural mesuré;

  2. analyser ce déséquilibre dans les trois directions de l’espace ;

  3. trouver le ou les capteurs responsables (oeil, pied, dents)

  4. corriger ces capteurs, et notamment les dents, afin de reprogrammer l’ensemble pour retrouver une tonicité vertébrale et articulaire physiologiques.

 

La posturologie et principallement la posturOdontie permet donc de corriger le facteur mécanique de différentes affections du système locomoteur et vertébral, d’en mieux comprendre les diverses pathologies (scolioses, syndromes fémoropatélaires, fibromyalgies etc.) et d’apporter une correction de la cause en lieu et place des habituels traitements des symptômes dont on connait le coût, la iatrogénicité (dommages causés par un acte médical ou des médicaments non appropriés) et les possibilités de récidives dans le temps.

 

Comme médecin dentiste posturologue (posturOdontiste) j'ai la capacité, grâce à cette discipline qu’est la posturOdontie, d'aller encore plus loin que mes confrères posturologues qui n’ont pas la possibilité ni le droit de toucher les dents. Ceci explique aussi cela….

 

La posturOdontie est donc la version complète de la posturologie et seul un dentiste posturologue peut l’exercer.