Les déséquilibres posturaux

Tous égaux... mais pas tant que ça !

 

Même si globalement nous sommes tous asymétriques en raison de notre physiologie, de nos modes de vie, de nos habitudes ou des métiers que nous exerçons, notre corps nous le fait sentir différemment.

 

Pour certains, la compensation s'opère très bien : leur corps parvient à trouver des positions d'adaptation tout à fait satisfaisantes sans créer de troubles ou de gênes insupportables au quotidien.

 

Pour d'autres en revanche, l'accumulation de circonstances peut générer de véritables pathologies posturales capables de miner physiquement, psychologiquement et même chimiquement les individus parfois contraints de prendre des anti-douleurs, par exemple.

 

A l'origine des déséquilibres posturaux, de nombreux facteurs possibles :

 

  • traumatismes dès la naissance (césarienne, forceps, pinces, ventouse) ;

  • accidents divers (chutes, certaines pratiques sportives, ...) ;

  • port de charges lourdes ;

  • mauvaises positions au travail

  • etc...

 

mais aussi les soins dentaires ou d'orthodontie qui ont pu modifier la conformation initiale de la dentition et par voie de conséquence l'occlusion.

 

Parce qu'il génére généralement un faisceaux de symptômes très divers, le traitement des déséquilibres posturaux est pluridisciplinaire.

 

Médecins, ostéopathes, DENTISTES, kinésithérapeute (ou physiothérapeutes), podologues, ORL, naturopathes, psychologues, ophtalmologistes, etc.. sont susceptibles de collaborer pour intervenir sur les troubles posturaux.