Testez-vous...

 

 Cet exercice simple qui ne vous prendra que quelques minutes pourrait vous faire gagner beaucoup de temps.

Mise en garde : ce test ne dépiste que la possibilité perturbatrice du système dentaire mais necessite d'être validé par un praticien compétent dans le domaine de la posturOdontie...

 

Etape 1 : 
préparatifs

Pour réaliser ce test, vous aurez besoin :

 

  1. D'un partenaire pour vous tester

  2. D'une table

Etape 2 : 
installez-vous

Allongez-vous sur la table avec les bras le long du corps

 

  1. Votre partenaire se tient à vos pieds

  2. ll saisit vos chevilles dans chaque main et soulève vos jambes

  3. Vous ne faites aucun effort pour l'aider

Etape 3 :  convergence podale
  1. Votre partenaire soupèse le poids de vos jambes dans ses mains et s'assure que vous ne l'aidez pas.

  2. Il maintient fermement vos chevilles.

  3. Il commence par exercer une légère traction vers lui pour bien tendre vos jambes.

  4. Ensuite, il exerce un mouvement de rotation vers l'intérieur.

  5. Enfin, il observe si la rotation de vos 2 jambes est symétrique (l'amplitude du mouvement doit être identique à droite et à gauche) ou asymétrique (une des jambes tourne moins bien que l'autre)

 

 

 ci-dessous une courte vidéo 

de démonstration du test de

convergence podale

 

Etape 4 : 
résultats
  • La rotation est symétrique

Si vous présentez un dysfonctionnement postural, celui-ci ne semble pas directement associé aux dents ou alors, les dents ne présentent pas un caractère prioritaire

 

  • La rotation est asymétrique  

Si c'est votre pied droit qui tourne mal, posez votre main droite sur votre épaule gauche.

(et inversement si c'est la jambe gauche qui tourne mal).

 

En maintenant le bras dans cette position, recommencez le test de convergence podale. 

 

Si la convergence podale devient symétrique, c'est que vos dents interviennent directement dans le déséquilibre postural.

 

La PosturOdontie est vivement indiquée pour vous !